lundi 2 juin 2008

Balmain pour demain

Cette grande maison française avait disparu, pourtant aujourd'hui il y a bien un nom à apprendre par coeur : Christophe Decarnin.
Ce jeune talent a su dépoussiérer la Maison à coup de paillettes magiques, d'imprimés bizarres, de robes fendues et d'une touche de bling-bling.
Aujourd'hui on en parle de plus en plus et si Carine aime... bah il faut aimer.
Petit message de dernière minute :
Juste pour rendre hommage à Monsieur Saint Laurent, merci d'avoir bousculé les codes de la mode!

Aucun commentaire: