lundi 30 juin 2008

Week-end de teenagers

En plus d'avoir fait du shopping le premier samedi des soldes, nous avons passé notre dimanche dans un fauteuil rouge plongé dans le noir. Eh oui Eiffel et Cocktail, accompagnées respectivement de leur meilleur ingrédient, ont accompli un marathon du cinéma.
C'est-à-dire 3 films en une journée, heure de départ : 13h30, heure d'arrivée : 21h45, vainqueurs : 1 film / 3 et notre état : comme après un long voyage avec décalage horaire...

Au début, on s'était fixé de ne pas parler de cinéma dans notre blog parce qu'on n'a pas de connaissances assez pointues et un regard assez objectif. Finalement le cinéma fait tellement parti de notre quotidien et regorge d'inspirations, d'influences, d'avis, d'idées... qu'on a envie de partager ça aussi! quoi de plus normal?
Alors brièvement quand même!
Sagan (8/10) : on a adoré l'époque, l'atmosphère, l'univers, les personnages joués par des acteurs surprenants. On a regretté de ne pas assez bien connaître la vie de Sagan pour apprécier davantage le film.

Un jour, peut-être... (5/10) : on a adoré Abigail Breslin (Little Miss Sunshine) qui a été la seule à nous faire rire! On a regretté une histoire trop longue qui aurait pu nous faire rêver (comme Love Actually) mais c'est loupé. (à voir en DVD)

Bons Baisers de Bruges (4/10) : on a adoré Colin Farrell qui joue particulièrement bien dans un rôle différent et on a envie de découvrir Bruges lors d'un week-end. On a regretté ne pas saisir l'humour noir, le 3ème ou 4ème degré des scènes de crime qui faisait rire la moitié de la salle!

La dernière fois que nous avions tous vu autant de films à la suite pour la Fête du cinéma, on était au collège en 4ème alors ça nous a bien fait rire...

mercredi 25 juin 2008

Arty Nelly

Il y a un mois ou deux, au détour d'une rue marécageuse (du marais), Eiffel Cocktail rencontre Nelly. Il a mis ses dessins par terre, dans un grand book noir, d'autres sont encadrés, appuyés contre le mur ; et Nelly regarde les passants qui regardent ses dessins. Et les dessins sont beaux. Simples et efficaces, Nelly croque la vie Parisienne, dessine "La Durée" (écrit pour de vrai comme ça) et la Tour Eiffel (d'où notre émoi). En quelques traits enlevés et colorés, une atmosphère apparaît. Un dessin coûte 60 euros à Lutèce et doit valoir la même chose en $ aux stazuni, car oui Nelly arpente les villes de nombreux pays. Sur son site il annonce ses ventes aux 4 coins de la planète. So chic. Alors évidemment, ce fameux week end d'il y a quelques mois, on a craqué pour deux extraits de son gros bloc carré qui maintenant pétillent au dessus du canapé dans de beaux cadres suédois (Ikéa)... Peut être que dans quelques années, ils seront cotés en bourse. Merci Nelly !
(à venir, avec un peu de chance, une petite interview de l'artiste...)

jeudi 19 juin 2008

Accident de parcours?

Non non, c'est Monsieur Lagerfeld qui nous la joue Adriana pour la Croix Rouge mais ici pour la sécurité routière.
Cependant l'accroche est percutante et même ironique, en tout cas elle m'a fait sourire tout en levant les yeux au ciel en me disant "n'importe quoi". Mais ça marche puisque que j'ai retenu qu'il va être obligatoire d'avoir un très beau gilet jaune fluo et un triangle dans sa voiture à partir du 1er juillet (plus d'info sur ce site).
Bref c'est à la fois surprenant et inquiétant de voir un grand créateur dans ce type de publicité mais tellement décalé et accrocheur (c'est réussi!).
Par-contre je ne sais pas si j'aimerais me faire arrêter par Karl Lagerfeld ("contrôle du gilet fluo s'il vous plaît, veuillez sortir du véhicule" avec l'accent franco-allemand, euh ok ok je cours acheter un gilet mais où, "y'en a chez H&M?" ironie...)

dimanche 15 juin 2008

Où mettre mes cartes postales?

Dans un tiroir déjà bien rempli d'un tas de trucs (un peu comme le vide de poche de l'entrée...).
Bon d'accord mais il y a des cartes qu'on adore, qu'on achète après une expo, une photo qu'on veut exposer (mais les cadres ça devient ennuyeux!), la carte d'un resto...
Voilà trois idées toutes bêtes que vous avez déjà vues ou même utilisées :
La 1ère consiste à étendre un ruban ou une ficelle et d'épingler tout ce que l'on désire mettre en évidence avec une pince à linge... ok c'est vraiment pas chercher loin mais c'est tellement pratique au-dessus d'un bureau!
En second, je suis fan de mon mobile (pas de Calder désolé!) avec des petites pinces pour faire tournoyer cartes et photos en haut de mon plafond dès qu'il y a un courant d'air! Alors c'est déjà mieux, malheureusement acheté à NY mais ça doit se trouver en France aussi, on peut aussi le fabriquer si si c'est sûr!
Enfin ma trouvaille préférée, mon portant à cartes postales enfin je ne sais pas comment on appelle ceci? Bref, il suffit d'aller dans une librairie, papeterie ou autres et de demander aux commerçants s'ils ont des portes-cartes dont ils pensent se débarrasser dans leur réserve et hop voilà un objet déco-sympatoche-limite-design-pratique-et-drôle!
J'appelle ça un joli bordel organisé pour ceux qui n'arrivent pas à jeter et qui veulent tout garder (pour les gens normaux aussi!).

dimanche 8 juin 2008

Trop petit ou trop grande?

Forcément quand Marc Jacobs fait des produits en-dessous de 20€, toutes les fashionistas sont vite informées et même notre Ugly Baptiste (heureusement qu'il est là pour nous souffler les bons plans "top fachon"). 
Pour l'offrir à une amie, je me suis rendue à la boutique à Palais Royal et puis bon voilà j'ai craqué! Allez c'est l'occasion d'avoir un "truc" griffé Marc Jacobs, un "truc" Tie & Dye et de se promener tout l'après-midi avec une poche de la boutique car tout le monde y jette un coup d'oeil se demandant quel "truc" peut-il y avoir dedans? C'est assez puéril mais on s'refait pas, un achat compulsif ça fait toujours du bien au moral même si on pourrait ouvrir un magasin de sacs tellement on en a.
Il existe en 4 couleurs : bleu, rouge/prune, vert et rose/saumon. Il coûte 12€ mais chutttttt! 
Il est plutôt grand mais quelle déception quand j'ai essayé de rentrer dedans comme Miss Victoria, ça s'est trop bête quand même...

vendredi 6 juin 2008

Valises pleines de surprises

Une façon originale de titiller les règles des aéroports, de semer le doute et puis de faire sourire un peu quand même ; ces valises, de pinkwolf sont très sympathiques (tout comme le reste de leur collection d'objets), et même super chic et bien sûre ironiques ! Trêves de rimes, l'univers de Sonia Verguet (la créatrice) est poétique, ludique (je vous jure je fais pas exprès) et un peu magique... A découvrir sur son site au plus vite !

lundi 2 juin 2008

Balmain pour demain

Cette grande maison française avait disparu, pourtant aujourd'hui il y a bien un nom à apprendre par coeur : Christophe Decarnin.
Ce jeune talent a su dépoussiérer la Maison à coup de paillettes magiques, d'imprimés bizarres, de robes fendues et d'une touche de bling-bling.
Aujourd'hui on en parle de plus en plus et si Carine aime... bah il faut aimer.
Petit message de dernière minute :
Juste pour rendre hommage à Monsieur Saint Laurent, merci d'avoir bousculé les codes de la mode!

dimanche 1 juin 2008

Sex and the Anna

Elle avait déjà choisi personnellement les robes couture du film, Sex and the City (une belle occasion de placer ses copains Oscar de la Renta et Caroline Herrera), elle avait également autorisé Plum Sykes et A.L.T de Vogue à apparaître dans le film, et elle est même allée à la première à New York.
Mais a-t-elle ri au gag redondant du chien de Samantha? 
S'est-elle esclaffée face à l'accident méxicain de Charlotte? 
Sûrement pas...
... et d'ailleurs on ne lui en voudra pas.