lundi 11 février 2008

Virage manga chez Rodarte

Rodarte, marque new-yorkaise créée par deux soeurs, est un des bébés du Vogue américain, au même titre que Philip Lim, Thakoon ou encore Doo Ri.
Leurs défilés sont devenus incontournables à New York, et les deux soeurs ont fait appel à plusieurs reprises au français Christian Louboutin, pour créer leurs chaussures. Le résultat cette saison est époustouflant : les talons vertigineux à semelles rouges sont agrémentées de pics et de rivets, gothiques qui mettent un bon coup de pied au cul à la mode guindée.
Les robes sont légères mais bigarrées, aériennes mais surchargées, fluos ou agressives mais portables.
Les collants résilles abîmés nous rappellent les sorcières des dessins animés de notre enfance, aussi bien que les Tokyoïtes ultra-branchées.
En espérant de tout coeur que cette tendance manga déferle sur la planète dans les plus brefs délais.

3 commentaires:

MISS GLITZY a dit…

J'ai comme l'impression que Louboutin a trouvé chez Rodarte la possibilité d'exploiter ses penchants fétichistes, dévoilés auparavant dans sa collaboration avec David Lynch.

TenderGirl a dit…

Trés original, un petit côté Mad Max...A porter avec modération toutefois...

Ugly Baptiste a dit…

En effet je pense que Louboutin peut plus se lacher quand il ne s'agit pas de sa propre collection, "coupable mais pas responsable!".