lundi 28 janvier 2008

Nouveau recto pour Senso

Vous l'aviez peut être déjà lu cet été au bord d'une piscine, mais Eiffel Cocktail a décidé de vous en parler maintenant... Le magazine Senso s'est donc refait une beauté dernièrement (depuis le numéro été) , et c'est un plaisir de découvrir ce trimestriel dans sa tenue d'hiver.
Avant
Après
Et oui, il faut prendre un ton un peu pompeux pour parler de ce magazine qui, avouons le, a un coté un peu "patate chaude dans la bouche" légèrement décalé. Bref. Dans les numéros précédents, un thème était abordé, toujours autour des 5 sens (ça sent déjà le concept direz vous). La rédaction a laissé tombé ce principe pour leur nouvelle version, qui ressemble plus à un recueil de textes et d'images "du moment". Et du texte, il y en a. Sans être du remplissage, les articles sont à lire comme des petites nouvelles ou essais, donc quand on a un peu de temps. Senso est pas du genre à se laisser feuilleter, faut un peu s'accrocher. Avec comme sous titre "le magazine des plaisirs et des mots", on a un peu peur de tomber dans du blabla narcissique vaguement culturelle et faussement cultivé. Mais finalement, si on se met en condition, si on se dit que l'on va être réceptif à cet enchaînement de blocs textes, et bien on apprend pas mal de trucs et même on rit (un peu, surtout grâce aux dessins de Sempé). Senso permet de découvrir des auteurs (qui sont présentés à la fin de leurs articles, pratique) et de regarder de jolies photos; mais ça lui va bien d'être trimestriel parce que trois mois c'est tout juste suffisant pour le digérer...
Donc, dans ce numéro décembre/janvier/février on a :
  • découvert les secrets des plus grands parfums et de leurs flacons.
  • vu le lit super design de Matali Crasset (si c'est un lit qui se déplie).
  • discuté avec John (Malkovich).
  • fait un tour au Brésil.
Et plein d'autres choses encore... Voilà un magazine qui ne parle pas pour ne rien dire et qui ne met pas de pubs toutes les 3 doubles pages. Du coup, Senso coûte 10 euros (224 pages) mais en s'abonnant pour un an, donc pour quatre numéros, on ne paye que 30 euros ! A voir...

Aucun commentaire: