lundi 28 janvier 2008

Nouveau recto pour Senso

Vous l'aviez peut être déjà lu cet été au bord d'une piscine, mais Eiffel Cocktail a décidé de vous en parler maintenant... Le magazine Senso s'est donc refait une beauté dernièrement (depuis le numéro été) , et c'est un plaisir de découvrir ce trimestriel dans sa tenue d'hiver.
Avant
Après
Et oui, il faut prendre un ton un peu pompeux pour parler de ce magazine qui, avouons le, a un coté un peu "patate chaude dans la bouche" légèrement décalé. Bref. Dans les numéros précédents, un thème était abordé, toujours autour des 5 sens (ça sent déjà le concept direz vous). La rédaction a laissé tombé ce principe pour leur nouvelle version, qui ressemble plus à un recueil de textes et d'images "du moment". Et du texte, il y en a. Sans être du remplissage, les articles sont à lire comme des petites nouvelles ou essais, donc quand on a un peu de temps. Senso est pas du genre à se laisser feuilleter, faut un peu s'accrocher. Avec comme sous titre "le magazine des plaisirs et des mots", on a un peu peur de tomber dans du blabla narcissique vaguement culturelle et faussement cultivé. Mais finalement, si on se met en condition, si on se dit que l'on va être réceptif à cet enchaînement de blocs textes, et bien on apprend pas mal de trucs et même on rit (un peu, surtout grâce aux dessins de Sempé). Senso permet de découvrir des auteurs (qui sont présentés à la fin de leurs articles, pratique) et de regarder de jolies photos; mais ça lui va bien d'être trimestriel parce que trois mois c'est tout juste suffisant pour le digérer...
Donc, dans ce numéro décembre/janvier/février on a :
  • découvert les secrets des plus grands parfums et de leurs flacons.
  • vu le lit super design de Matali Crasset (si c'est un lit qui se déplie).
  • discuté avec John (Malkovich).
  • fait un tour au Brésil.
Et plein d'autres choses encore... Voilà un magazine qui ne parle pas pour ne rien dire et qui ne met pas de pubs toutes les 3 doubles pages. Du coup, Senso coûte 10 euros (224 pages) mais en s'abonnant pour un an, donc pour quatre numéros, on ne paye que 30 euros ! A voir...

dimanche 27 janvier 2008

Omar / Dinner at the Thompson's

La musique, on aime, c'est certain! mais on n'est pas des connaisseurs! Cependant là, Eiffel Cocktail a envie de vous faire partager sa découverte et même ses découvertes musicales. C'est pourquoi voici le petit compte-rendu (un peu subjectif) d'un concert à la Maroquinerie.
En quelques mois, c'est la 4ème fois que nous allons à la Maro. et nous n'avons jamais été déçus (Dajla, Joy Denalane). Une fois de plus, le concert de samedi soir était au top : 
nu soul / soul / funk / jazz!
On a adoré ce groupe inclassable et surtout la voix de Lucille T (entre Portishead et Erykah Badu). On aime beaucoup aussi le graphisme de son 1er Album, Lifetime on Planet Earth.
2ème PARTIE : OMAR
Omar, peut-être que vous connaissez car ce chanteur et son groupe venant de Grande-Bretagne commencent à être pas mal connus en France. En tout cas, hier soir ils étaient très attendus par un public (mix de gens hip-hop et de bobos!) qui chantait, dansait, se libérait d'une semaine de stress! Une ambiance vraiment sympa pour un concert, c'est la magie des petites salles!
D'autant plus que par moment, on se serait presque imaginé à New York dans un petit bar en sous-sol (c'est les briques rouges apparentes ça!) de Soho ou Williamsburg car l'atmosphère était hyper jazzy et chaque musicien se faisait des petits lives et impros entre eux! On peut le dire, c'était cool! Question mode, on n'a pas grand chose à dire car c'est plutôt l'oreille qui était en activité, tant mieux pour nos yeux quand même! 
On a fait quelques vidéos mais impossible de les mettre sur le blog, désolé, mais allez écouter leur son sur myspace...

samedi 26 janvier 2008

Get carried away

Parce qu'on a vu toutes les saisons, et qu'on ne cesse de les revoir, entre copines, avec sa mère ou seule, on ne s'en lassera jamais, ça nous détend et ça nous donnait pas mal d'idées en fin de compte! 
Et puis tout le monde en parle (d'ailleurs merci à tous les sites et les blogs pour toutes les infos qu'on a pu trouver!) alors nous aussi on a envie de dire qu'on a hâte de retrouver :
  • les 4 copines inséparables (dans le film of course!), on espère qu'elles se retrouveront toujours autour d'un brunch pour raconter leurs histoires...
  • et puis Mr Big, avec impatience, enfin John puisque le dernier épisode de la série nous révélait son prénom!
  • On espère voir des looks encore plus lookés et surprenants, le sac Tour Eiffel nous donne beaucoup d'espoir, on l'adore!
  • Ce n'est pas une info qu'il y aura "1 mariage et 4 rebondissements" ??
  • et enfin parce que Charlotte c'est notre préférée, notre chouchoute (surprenant? non!), on est pressé de comprendre la signification de ces photos!
Allez voir le teaser de Sex and the city : the movie, si ce n'est pas déjà fait!
On ne vous cache pas qu'on a peur d'être déçu car passer du petit au grand écran c'est risqué. Et surtout on aurait préféré que la série reprenne plutôt que de la revoir une seule fois! Mais on sera les premières au cinéma fin mai 2008 pour passer un moment dans la mode et à New York! D'autant plus que nous avons lu que le budget "fringues" est très conséquent dans le film, alors là c'est sûr on va être fan!
Si vous avez d'autres infos, n'hésitez pas, on adore les potins! Bon week-end et allez au cinéma voir des films d'auteur pour relever le niveau!

jeudi 24 janvier 2008

Mini Calendrier Minnie

MINNIE by 80 créateurs
Créateurs, marques et artistes ont habillés Minnie pour fêter les 80 ans de Mickey! Drôle de prétexte pour notre plus grand plaisir (après Barbie, c'est Minnie, à quand Petit Poney ou Bisounours?).
Nous avons découvert l'exposition aujourd'hui au Salon du Prêt-à-Porter Paris en avant première sur Shibuya en association avec Disney. Il y avait Madame Chirac et PPDA (et le Petit Journal de Canal+ à qui on a déclaré notre admiration!) pour l'inauguration. 
Juste pour dire que Minnie est trop cute et que nous aussi on aurait aimé lui faire une robe ou bien que 80 créateurs nous en fassent pour remplir notre futur et rêvé dressing!
du 24 au 27 janvier à Porte de Versailles, Paris
du 9 au 11 février à New York sur le salon The Train
puis à Tokyo et Milan
après un petit tour du monde, du 16 avril au 17 mai à Paris dans une vitrine des Galeries Lafayette pour l'expo Crazy Asie
JANVIER
FEVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOUT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMVRE
DECEMBRE

mardi 22 janvier 2008

La groupie chez Givenchy

Le défilé Haute Couture Givenchy était beaucoup plus amusant dehors que dedans surtout quand on joue la bande de groupie à la sortie. Car,en lui-même, le défilé aurait pu être présenté pendant le Prêt-à-Porter dans quelques semaines. Mais voilà ce qu'Eiffel Cocktail a retenu pour vous avec beaucoup d'humour et de décalage car dans la mode c'est notre cocktail favori : ne pas se prendre au sérieux!
L'endroit (le Couvent des Cordeliers) était particulièrement beau et le plus amusant fut d'écouter les discussions des personnes restées devant pour papoter avec la sensation d'avoir vécu un moment démesuré.
On retiendra cette phrase : "ça fait très couture sous LSD".
On était obligé de capter le gratin sinon on perdait notre crédibilité de groupie...
Carine nous a fait un léger rictus en entrant dans sa voiture, à moins que ce soit à quelqu'un d'autre derrière nous. euh... on le garde pour nous, c'est tellement mieux!
Oui, on aime prendre les gens de dos, c'est concept. Si.
Mais où est Anna? Where is Anna? Is she in the kitchen? No, no, no...
Notre plus grande déception : ne pas avoir vu Anna Wintour cependant on a retrouvé son café (un mocaccino avec double crème fouettée) et ça, c'est le summum pour une vraie groupie!
Keep in touch!

Blog-trottoir au défilé Galliano

Pendant une Fashion Week, le "front-row" est parfois aussi intéressant à regarder que les vêtements sur le podium.
C'est pourquoi il fallait se promener place du Trocadéro vendredi vers 21h.
Les berlines étaient là, les chauffeurs échangaient des blagues graveleuses et enfin, la fashion crowd est apparue, quittant le Musée de L'Homme.
On y a vu, Giovanna Battaglia, ancien mannequin pour Dolce & Gabbana et rédactrice de mode qui avait l'air de méchante humeur.
On a vu Azzedine Alaïa et son amie Carla Sozzani, la patronne du 10 Corso Como, le Colette Milanais.
On a vu Kappauf, rédacteur en chef du Citizen K, tout étriqué dans son slim et ses bottines vernies aux talons conséquents.
On a vu Tim Blanks, grand journaliste de mode, qui est arrivé avec 3/4 d'heure de retard, bouh le vilain!
Et enfin, on a vu Alexia Laroche-Joubert... qui passait par là par hasard, bien évidemment.
On a vu des guêtres sur un slim, on a adoré, on a vu des fourrures et tout et n'importe quoi griffé Balenciaga.
On a vu une coupe à la Jeanne d'Arc, on a beaucoup moins adoré, et on a surtout vu qu'on était les seuls à repartir en Mini Cooper.
Un jour viendra...

lundi 21 janvier 2008

Le diamant noir

Petit week-end loin, très loin, à mille lieux, des défilés, de la fashion attitude, de l'article génialissime à écrire, de Paris et ses parisiens (blague à part!).
Eiffel Cocktail descend sur la Côte d'Azur, là où le soleil brille, et s'enfonce dans la campagne varoise. Après une bonne heure de virage depuis Toulon, nous arrivons au lac de Sainte-Croix pour faire une belle balade. Comme nous sommes totalement hors saison il n'y a personne, on se croirait dans les Parcs naturels des Etats-Unis (Lake Powell...).
Après un coucher de soleil de toute beauté (ça fait tellement du bien!), nous nous rendons à Bauduen, dans une chambre d'hôtes de charme. Le but de cette escapade était de découvrir une spécialité de la région : le diamant noir! Non, ce n'est pas de la joaillerie loin de là... C'est un champignon très rare et coûteux, la truffe noire. 
Le domaine se situe au milieu des champs, au bout d'un petit chemin de terre, perdu au milieu des collines. Il s'agit en fait d'une ferme avec toutes sortes de bêtes mais surtout une quarantaine de chiens truffiers car ce sont eux (autrefois les truies) et seulement eux qui sont aptes à trouver les truffes sous la terre près d'un chêne.
Evidemment, qui dit chambre d'hôtes dit table d'hôtes! Nous avons dîné dans une maison rustique et coquette où le menu était à base de truffe. 
Tartines de truffes rapées
Soupe de châtaignes et truffes
Brouillades de truffes
Agneau, cèpes et purée maison à la truffe
Brie de Meaux truffé de truffes
Pain d'épice caramélisé, compote de pomme et boule de glace au pain d'épice.
Une bonne nuit de sommeil, un petit-déj complet en famille et nous voilà repartit dans la campagne avec le maître du domaine et un de ses chiens Ponpon pour voir comment se déroule la trouvaille de truffes. Un seul mot c'est impressionnant!
Pour clore ce moment de dépaysement, la truffe (jamais goûtée avant ce week-end) parfume tous les plats et donne une saveur délicieuse (gourmandise!). Et ce qui en fait son charme et son luxe_d'où le diamant noir_ c'est son prix très élevé : 1 kilo de truffes fraîches --> 900 euros.
Retour à la ville et au style!
Domaine de Majastre
Chambres d'hôtes de charme
Philippe De SAntis
83630 BAUDUEN 
Tel. 04 94 70 05 12

vendredi 18 janvier 2008

Ce week-end Eiffel Cocktail est à Paris ET dans le Sud (eh oui on baroude). Mais même écartelé entre le steak tartare et les poivrons grillés, Eiffel Cocktail réfléchi et communique... -cf shéma ci-dessus- Il y a une vie après le périphérique. Si si, et elle est très jolie !

mardi 15 janvier 2008

Le retour des épaules larges

Dans le revival années 80 & 90, nous avons eu le meilleur comme le pire : des leggings American Apparel dans tous les coloris, en passant par le look électro-flashy de Yelle jusqu'aux horreurs importables vendues dans les friperies. 
Depuis quelques temps, la mode d'en haut s'intéresse au côté chic du look des dernières décennies avant 2000 : le tailleur cintré à épaules larges et hautes.
Dans les 80's, les épaules larges donnaient à la femme fraîchement émancipée un sentiment de force et de puissance. C'était une façon d'emprunter le costume masculin du business-man. 
Quand Martin Margiela a réinventé le tailleur à épaules larges pour sa collection automne-hiver 2008, l'esprit était clairement futuriste. Cependant il suffisait de voir Carine Roitfeld quitter le défilé Jean-Paul Gaultier lors de la dernière Fashion Week pour comprendre que les épaules larges et structurées de Margiela n'étaient pas avant-gardistes. Le look est autoritaire, pointu, féminin et sexy.
C'est cette même féminité et cette force que l'on retrouve chez Alexander McQueen dans sa collection printemps-été 2008, hommage à son amie et mentor Isabella Blow, décédée l'année dernière.
Quant à Balenciaga, l'épaule large va de paire avec l'incroyable, bien qu'habituel, jeu de volumes créé par Nicolas Ghesquière.
En bref, le "tailoring" sera le maître mot de la mode des mois à venir et les épaules de déménageuse ultra-sexy vont sûrement s'imposer!
Martin Margiela, Défilé Automne-Hiver 2007/2008
Alexander McQueen, Défilé Printemps-Eté 2008
Balenciaga, Défilé Printemps-Eté 2008
Voici une nouvelle rubrique écrite par notre envoyé very special, Baptiste et son oeil aiguisé des défilés et autres détails fachon! Ugly Baptiste (en référence à cette nouvelle série hypercaricaturale de la mode et de tout ce qui l'entoure) vous réserve un cocktail d'idées, d'opinions, de détails et tout le tralala... Sachez lui faire un accueil comme il se doit!

lundi 14 janvier 2008

VeRs UnE RoBoTisAtIoN

Spéciale dédicace à notre ami E.T. tellement avant-gardiste, on ne t'oublie pas ici. 
Allons-nous tous devenir des robots? Cela fait peur... Tout le monde court aux soldes telle une machine diabolique... enfin presque tout le monde car vu ce qu'on y trouve, ça sert à rien de se presser! Vivement qu'on ressorte les spartiates et qu'on investisse dans une robe longue à fleurs!
Bref, nous on adore les robots rigolos mais pas les gens robotisés ni les robots ménagers! 
Devenez des robots addicts comme nous! De toute façon, cette année vous n'aurez plus le choix car la tendance robot cop a déjà commencé! On a pu voir chez Habitat au rayon enfant des petits robots à message secret, des peluches robots, du papier cadeau robot. Et tout le monde connaît déjà le petit robot lapin qui se connecte à votre réseau, vous parle et illumine votre journée, Nabaztag, ayant défrayé la chronique il y a quelques mois. Maintenant, il lit même des histoires aux petits comme aux grands, associé à Gallimard Jeunesse, mais où va-t-on?
Eiffel Cocktail a donc créé ce petit robot informe en fil de fer et perles pour l'accrocher à un collier comme un gri-gri du 3ème millénaire!
Cette année nous promet plein de surprises robotiques comme le nouveau film d'animation signé Pixar, Wall-E, sortie prévue cet été. C'est l'histoire d'un petit robot cherchant un sens à sa vie, trop chou!
Les Robots c'est mieux que les achats frénétiques et regrettés pendant les soldes, mieux qu'une énième bougie parfumée pour le salon, mieux que la tecktonik, mieux que votre petit ami qu'on aimerait parfois télécommander! 
à vous de voir...
mais n'agissez pas de façon automatique!